Personal tools
You are here: Home Bibliographien I. Tiere im Mittelalter 5. Angrenzende Epochen und Räume Antike - Tierkunde L'animal dans l'antiquité
Navigation
Log in


Forgot your password?
 
Document Actions

Barbara Cassin, Jean-Louis Labarrière, and Gilbert Romeyer Dherbey (ed.) (1997)

L'animal dans l'antiquité

Paris, Vrin. Bibliothèque d'Histoire de la Philosophie.

« L’un a les flancs bleutés, l’autre la poitrine gluante; une nageoire pousse ici sur un dos, surgit là une queue; tantôt la tête manque, tantôt le reste; la main de celui-ci ondule, et celui-là réclame en hurlant ses pieds qui s’évanouissent. »
Introduisant à la polymorphie de l’animal, le frontispice, ainsi commenté par Philostrate, est déployé à travers ce receuil qui explore la différence entre homme, animal et plante. De la médecine à la religion, en passant par les modèles et contre-modèles politiques, les métaphores et les fables, l’imagerie et la logique, textes et images y sont analysés. Car l’animal (dit-on même « animal » en grec?) est l’un des lieux de polémique majeurs pour déterminer les ruptures au sein de l’Antiquité gréco-latine et mieux fixer les coupures entre Antiquité et Modernité. (source: www.vrin.fr)


INDEX:

Homme, animal, plante:

— U. Dierauer: Raison ou instinct? Le développement de la zoopsychologie antique

— J.-F. Balaudé: Parenté du vivant et végétarisme radical: le «défi» d’Empédocle

— L. Ayache: L’animal, les hommes et l’ancienne médecine

— R. J. Hankinson: Le phénomène et l’obscur: Galien et les animaux

— G. Sissa: La génération automatique

— M. Bastit: La science hylémorphique de la marche des animaux

— G. Rocca-Serra: Homme et animal dans la physiognomie antique

— G. Romeyer Dherbey: Les animaux familiers

— Politiques de l’animalité: F. Wolff: L’animal et le dieu: deux modèles pour l’homme. Remarques pouvant servir à comprendre l’invention de l’animal

— C. Viano: Héraclite et le plaisir des animaux: relativisme ou jugement de valeur?

— A. Brancacci: Le modèle animal chez Antisthène

— L. Brisson: Le corps animal comme signe de la valeur d’une âme chez Platon

— R. Bodéüs: Les considérations aristotéliciennes sur la bestialité: traditions et perspectives nouvelles

— J.-L. Labarrière: Logos endiathetos et logos prophorikosdans la polémique entre le Portique et la Nouvelle-académie

— E. de Fontenay: La philantrôpia à l’épreuve des bêtes

— G. Lanata: Thèmes animaliers dans le platonisme moyen: le cas de Celse

— L. Bodson: Le témoignage de Pline l’Ancien sur la conception romaine de l’animal

— R. Sorabji: Esprits d’animaux

Animaux métaphoriques et fabuleux:

— J. Bollack: L’homme entre son semblable et le monstre

— M.-L. Desclos: «Le renard dit au lion…»(Alcibiade Majeur, 123 A), ou Socrate à la manière d’Ésope

— J.-Frère: Les métaphores animales de la vaillance dans l’œuvre de Platon

— F. Frontisi-Ducroux: Actéon, ses chiens et leur maître

— F. Lissarague: L’homme, le singe et le satyre

— B. Sergent: Pélops et Atalante, ou de quelques manières d’être du cheval

— M. Tasinato: La métamorphose du curieux: à propos de L’âne d’or

— F. Bader: Mars, avril, mai: le pic, la louve, le sanglier et la truie

— C. Radogna: La zoologie médiévale: le crocodile entre historia et ratio

— S. Ebbesen: Le bestiaire de la logique

— G. E. R. Lloyd: Les animaux de l’antiquité étaient bons à penser: quelques points de comparasion entre Aristote et Huainanzi.

by Bibuser last modified 2015-08-05 17:12
« September 2020 »
Su Mo Tu We Th Fr Sa
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930
 

Powered by Plone CMS, the Open Source Content Management System

This site conforms to the following standards: